Objectifs des ateliers

"Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester", proverbe indien.

    1. Revisiter son corps et s’inviter à l’habiter.
    2. Entendre ses sensations, se détendre.
    3. Libérer ses articulations, son imagination.
    4. Se mouvoir et s’émouvoir, sortir des modèles
  1. Et toujours sentir son souffle…
    1. Explorer ses racines, déployer ses ailes.
    2. Rencontrer le réel, pénétrer ses rêves.
    3. Visiter le vide, parcourir le plein.
    4. Apaiser les contraires, chasser les fixités.
  2. Et toujours sentir son souffle…
    1. Aiguiser sa conscience, accueillir sa danse.
    2. Epouser le présent, entre instants de faire et états d’être.
    3. Allier plaisir et harmonie, vitalité et énergie.
    4. Et pas à pas, d’errances en mouvances.
    5. Aller à l’essence de soi


Déroulement des ateliers, moyens utilisés

Chaque stage repose sur un thème majeur : c’est la charpente de l’atelier, son squelette.
Autour de lui s’articulent des axes, les nadis, où l’énergie circule à travers le mouvement.
Mes outils principaux sont : la danse, la kinésiologie, le souffle et le son, des thérapies énergétiques.

Chaque atelier se compose ainsi :

D’une prise de conscience de soi, un état des lieux, grâce à des techniques de respiration, de visualisation. Un travail d’enracinement pour retrouver l’ancrage, l’équilibre, la disponibilité, l’ouverture. Une approche du mouvement global et segmentaire pour libérer les articulations, accéder à la fluidité, la légèreté. Des exercices pour affiner la respiration, les sens, les perceptions et dissoudre les tensions. Des improvisations guidées pour rencontrer et accueillir sa danse, de l’en dedans vers l’au-dehors.

C’est ici entre autre que l’énergie de la danse déploie ses ailes et aussi sa force. En libérant la spontanéité du mouvement, elle bâillonne l’incessant mental. Laissant enfin la place à des espaces insoupçonnés, à des terres fertiles à l’infini…
Instants porteurs de création et de retrouvailles avec soi, avec le monde alentour.
Enfin, une relaxation pour revenir à l’unité, intégrer les voyages parcourus, pacifier.

Le corps est une terre d’accueil, il imprime et s’exprime sans cesse. Meurt et renaît à chaque instant. Trait d’union entre le ciel et la terre, Il est une arche d’alliance.
Tout au long des séances, nous tissons notre danse, au-delà des croyances. Comme un fil d’Ariane, en quête de justesse. L’être à travers la danse du souffle, retrouve sa place, en toute confiance, en toute conscience.
Son mouvement est celui de l’alchimiste, faisant se rejoindre matière et énergie. Et prenant pleine possession de son humanité, en toute humilité, il danse le retour du multiple vers L’UN.

Danse
Danse
Danse

© La danse du souffle- Isabel Isitt - 2013
© photos Yvan Gilormini
© conception Régine Lucas